Les heures d’ouverture du bureau du POSPH sont maintenant de 8 h 30 à 17 h, du lundi au vendredi avec un effectif réduit. Veuillez être patient, car nous faisons de notre mieux pour vous aider et répondre aux appels et aux demandes. Pour la santé et le bien-être de tout le monde, veuillez éviter de vous rendre dans un bureau du POSPH sauf si on vous l’a demandé.

Renseignements clés à l'intention des clients

Vous continuerez à recevoir votre paiement mensuel au titre du POSPH. Si vous allez chercher habituellement vos versements à votre bureau du POSPH, communiquez avec lui pour obtenir des instructions.

Assurez-vous de déclarer vos revenus avant le 7 de chaque mois pour éviter des interruptions de paiements. Vous pouvez le faire en utilisant le service en ligne MesPrestations, ou encore par la poste, télécopieur ou courriel. Vous pouvez également appeler le bureau, et si vous ne parvenez pas à joindre votre chargé de cas, vous pouvez laisser un message vocal en veillant à indiquer votre numéro d’identification de membre ou votre nom et date de naissance. Prière de ne pas apporter vos rapports de revenus au bureau.

Les versements au titre de l'Allocation pour régime spécial ou les Prestations obligatoires pour les nécessités spéciales ou d'autres prestations récurrentes qui viennent à expiration seront prolongés et un nouveau formulaire n'est pas nécessaire.

Si vous avez besoin d'une nouvelle prestation de soins de santé, comme des lunettes de vue, des réparations à un fauteuil roulant, ou d'une autre aide, communiquez avec votre bureau du POSPH. Si vous ne pouvez pas vous rendre chez un professionnel de la santé, nous vous aiderons à remplir le formulaire approprié.

Si vous avez des dépenses exceptionnelles liées à la COVID-19, vous pouvez demander à votre chargé de cas des renseignements sur les prestations discrétionnaires.

Pour trouver le bureau du POSPH le plus près, veuillez cliquer ici.

Demande de soutien au POSPH et révisions de l'admissibilité sur le plan médical

Le ministère traite toujours les demandes de POSPH. Nous envoyons la trousse de demande directement au professionnel de la santé d'un demandeur afin d'éviter les visites en personne.

Si votre trousse de demande du POSPH ou votre trousse de révision de l'admissibilité sur le plan médical doit être retournée prochainement, mais que vous ne pouvez pas l'envoyer à l'Unité des décisions sur l'admissibilité des personnes handicapées dans les délais, nous accepterons les trousses qui nous parviennent avec du retard en raison de la période d'urgence due à la COVID-19.

Lorsque la période d’urgence sera terminée, les trousses de documents en attente seront acceptées au cours des six mois suivants. D’autres prolongements pourraient être accordés au cas par cas, sur demande au cours de la période de six mois.

Veuillez ne pas tenir compte des lettres que vous pourriez recevoir concernant le délai de votre trousse de demande du POSPH, votre trousse de révision de l'admissibilité sur le plan médical ou votre demande de révision interne en cette période. Nous réévaluerons la situation à une date ultérieure et vous informerons des éventuels changements.

Si vous avez des questions, appelez l'Unité des décisions sur l'admissibilité des personnes handicapées au 1 888 256-6758.

Appels et révisions

Si vous n'êtes pas d'accord avec une décision et voulez demander une révision interne, le délai pour en faire la demande est suspendu pendant la période d'urgence. Si vous êtes en désaccord avec une décision et voulez faire appel, vous pouvez déposer un appel au Tribunal de l'aide sociale (TAS) après avoir demandé une révision interne. Pour faire appel, vous devez toujours demander une révision interne.

Si vous avez des questions relatives à un appel auprès du TAS, communiquez avec le TAS en composant le 1 800 753-3895 (sans frais) ou le 1 800 855-0511 (ATS ), ou consultez le site sjto.gov.on.ca/tas

Traitement de la Prestation canadienne d'urgence (PCU)

Pour tous les demandeurs et bénéficiaires du POSPH, les paiements de la PCU seront traités comme un revenu d'emploi. La première tranche de 200 $ et 50 p. 100 de chaque dollar supplémentaire reçu dans un mois seront exemptés.

Veuillez noter que les versements de la PCU peuvent se répercuter sur vos prestations du POSPH le mois qui suit tout mois au cours duquel vous avez reçu la PCU. Il importe de bien planifier afin que vous ayez suffisamment d’argent lorsque vos prestations du POSPH seront réduites le mois qui suivra la fin du versement de la PCU. Si vous bénéficiez de la PCU, vous devez déclarer ce revenu. Vous pouvez le faire par téléphone, télécopie, courrier ou courriel sécurisé ou par courriel à l'adresse électronique du bureau du POSPH.

Si vous devenez inadmissible au volet de Soutien du revenu du POSPH pendant que vous recevez la PCU, vous ne perdrez pas l'accès aux prestations de santé. Vous continuerez à bénéficier d’un montant nominal d’aide sociale afin de garantir un accès continu aux prestations et aux services de gestion des cas.

Veuillez ne pas communiquer avec le POSPH pour faire une demande de PCU. Pour obtenir des renseignements sur l'admissibilité à la PCU ou pour faire une demande, consultez : Prestation canadienne d'urgence.

Traitement de la Prestation canadienne d'urgence pour les étudiants (PCUE)

Pour tous les demandeurs et bénéficiaires du POSPH, les paiements de la PCUE seront traités comme un revenu d'emploi. Cela signifie que les paiements de la PCUE seront entièrement exemptés pour des étudiants adultes inscrits à un programme d’études secondaires ou postsecondaires à temps plein et pour des élèves de moins de 18 ans.

Si vous êtes un adulte aux études postsecondaires à temps partiel ou une personne qui a obtenu récemment son diplôme d’études postsecondaires, la PCUE sera partiellement exemptée : les premiers 200 $ et 50 % de chaque dollar supplémentaire reçu au cours d’un mois seront exemptés.

Veuillez noter que les versements de la PCUE peuvent se répercuter sur vos prestations du POSPH le mois qui suit tout mois au cours duquel vous avez reçu la PCUE. Il importe de bien planifier afin que vous ayez suffisamment d’argent lorsque vos prestations du POSPH seront réduites le mois qui suivra la fin du versement de la PCUE.

Si vous bénéficiez de la PCU, vous devez déclarer ce revenu. Vous pouvez le faire par téléphone, télécopie, courrier ou courriel à l'adresse électronique du bureau du POSPH.

Si vous devenez inadmissible au volet de Soutien du revenu du POSPH pendant que vous recevez la PCU, vous ne perdrez pas l'accès aux prestations de santé. Vous continuerez à bénéficier d’un montant nominal d’aide sociale afin de garantir un accès continu aux prestations et aux services de gestion des cas.

Pour obtenir des renseignements sur l'admissibilité à la PCUE ou pour faire une demande, consultez : Prestation canadienne d’urgence pour les étudiants.

Ressources supplémentaires